Mis à jour le 15 février 2019

En nouveauté cette année, le Centre d’éducation des adultes souhaite démarrer un groupe afin de former des couturiers/couturières industrielles. Ainsi, en collaboration avec les Ateliers Mon-Choix, Emploi-Québec, le comité sectoriel de main-d’œuvre du textile et deux entreprises de la région du Kamouraska, nous sommes à la recherche de candidats/candidates potentiels.

Les gens sont invités à s’inscrire à l’après-midi d’information, qui aura lieu le 26 février, afin de rencontrer les employeurs. Une dizaine de candidats auront la chance d’être embauchés pendant la formation et ainsi maintenir un emploi par la suite. En plus d’obtenir un emploi, ils recevront un certificat de métier semi-spécialisé du Ministère de l’Éducation et de l’enseignement supérieur. Des exigences s’appliquent.

Pour information et inscription contacter: Mme Valérie Lepage, conseillère d’orientation et agente de développement SARCA.

Centre d’éducation des adultes de Kamouraska – Rivière-du-Loup

30, rue Delage, Rivière-du-Loup, G5R 3N8

555, rue Hudon, Saint-Pascal, G0L 3Y0

418-862-8277, poste 3616

lepagev@cskamloup.qc.ca

Mis à jour le 11 janvier 2019

Rivière-Ouelle, le 13 décembre 2018 — Depuis septembre dernier monsieur Jean-Denis Guignard ainsi que les administrateurs du conseil d’administration, les employés et les bénévoles préparent la réouverture du Camp Canawish pour l’été 2019. Des nouveautés attendent les futurs campeurs et une campagne de financement est lancée pour aider à la relance. Un site portera également le nom de l’abbé Odilon-Hudon, fondateur du camp.

Le travail débuté par l’équipe se poursuivra ce printemps afin d’améliorer le bien-être des campeurs et des employés. « Ce service à l’égard des plus démunis est essentiel pour notre communauté et pour l’ensemble du Kamouraska. Le groupe dirigé par Jean-Denis Guignard déploie toutes ses énergies pour poursuivre l’œuvre de l’Abbé Odilon Hudon. La Municipalité est entièrement derrière l’équipe du Camp Canawish afin d’assurer sa relance en 2019 », de mentionner le maire de Rivière-Ouelle, M. Louis-Georges Simard.

Nouveautés et collaborations avec le milieu

À la suite de consultations, l’organisme choisi de donner une nouvelle vocation à la chapelle du camp qui deviendra une salle d’apaisement et de stimulation multisensorielle (approche Snoezeland) pour les campeurs ayant entre autres, une déficience intellectuelle. De plus, des services en zoothérapie seront offerts pour ces mêmes campeurs grâce à la collaboration de l’organisme La Traversée.

« De nouvelles collaborations sont nées de notre ouverture à la communauté et à ses organismes offrant des services à des personnes ayant des besoins particuliers du Kamouraska», de déclarer Jean-Denis Guignard, président et directeur général du Camp Canawish. Ainsi, un nouveau service de camp de jour ou avec nuitées sera offert à des organismes tels que La Traversée, Tandem-jeunesse, l’Association pocatoise de personnes handicapées, le carrefour jeunesse-emploi et Projektion 16-35. À propos du carrefour jeunesse-emploi et Projektion 16-35, les jeunes pourront, entre autres, vivre des activités d’engagement communautaire et bien d’autres.

Le CÉGEP de La Pocatière et la direction des programmes de la déficience intellectuelle (DI), du trouble du spectre de l’autisme (TSA) et de la déficience physique (DP) du CISSS du Bas-St-Laurent collaborent aussi au développement des services. Avec eux, un projet pilote d’une durée d’environ deux semaines à l’été, sera mis sur pied. Il aura pour thème le théâtre, les arts et la culture comme médium de développement personnel. Concernant le projet de développement du volet théâtral au sein du camp, l’actrice Caroline Dardenne connue pour son rôle de Jessica dans le téléroman L’Auberge du chien noir, collaborera en tant que professionnelle de cet art et enseignante en milieu communautaire. Des ressources du milieu seront sollicitées pour soutenir le camp.

Reconnaissance d’un bâtisseur

Suite à la recommandation des membres du conseil d’administration du Camp Canawish formulée à l’endroit de l’évêché de Sainte-Anne-de-La-Pocatière et après une consultation auprès des membres de la famille, le site Monseigneur Lévesque du Camp Canawish sera renommé à partir de la relance de 2019, le site Odilon-Hudon en hommage aux 45 ans d’implication à titre de bâtisseur et de président directeur général de celui-ci. Cela sera officialisé au cours d’une cérémonie lors de la réouverture du Camp Canawish.

Campagne de financement

Afin de répondre aux besoins financiers du camp, une première campagne de financement est lancée; Ensemble pour Canawish 2019. Les responsables sont Jean-Denis Guignard, PDG ainsi que Carolyne Thériault CPA auditrice, CA et associée chez Mallette du Kamouraska, et également une ancienne monitrice du camp. Cette campagne s’adresse à l’ensemble de la population ainsi qu’aux entreprises et autres organisations. Elle vise l’obtention d’un montant de 50 000 $ d’ici le 30 juin 2019. L’argent servira essentiellement au redémarrage du camp. Pour les dons en ligne Facebook : camp canawish et le https://www.campcanawish.com/

 

Depuis le début de décembre, Ateliers Mon-Choix accueille madame Johanny Lavoie-Dion, originaire de St-Arsène, près de Rivière-du-Loup, et résidente de Saint-Pascal depuis un an. L’ajout de cette nouvelle ressource vise à développer un plateau de travail en couture.

Madame Lavoie-Dion possède un DEC en Design de mode et un baccalauréat en art visuel et médiatique. Elle cumule de nombreuses productions de costumes de théâtre et de troupes de danse. Forte de son expérience de professeur au Cégep de Limoilou en enseignement de techniques de peinture, elle accompagnera sept élèves de l’école secondaire Chanoine-Beaudet qui feront l’apprentissage de techniques liées à cet atelier. Pendant quatre semaines, les jeunes se familiariseront avec le métier en travaillant sur différents projets de confection : sacs à pain et pour bouteille de vin, coussins, cache cou et bien d’autre articles.

En plus de la conception et de la supervision des projets, la nouvelle intervenante de l’équipe Ateliers Mon-Choix précise son rôle, « Mon objectif est de rendre les élèves autonomes en travaux de couture, en favorisant le savoir-faire et la compréhension de quelconque réalisation étape par étape. Je souhaite qu’ils soient inspirés par le métier et j’espère les aider à développer leur concentration, leur dextérité, leur minutie et la logique de travail permettant d’atteindre les objectifs fixés.»

Puisque la mission de l’entreprise d’économie sociale fonde ses opérations sur la protection de l’environnement en donnant une deuxième vie à des matières, les tissus utilisés proviennent principalement du CFER des Premières Seigneuries de Beauport qui récupère des vêtements usagés. À la fin de projet pilote, les articles produits seront mis en vente. La continuité de ce projet est souhaitée. Aussi, une formation en couture industriel figure dans les plans de l’organisation afin d’optimiser le placement de personnel en entreprise.

Les principaux secteurs d’activités des Ateliers Mon-Choix sont la cueillette et le déchiquetage de papier commercial, confidentiel, des ateliers de sérigraphie et de broderie sur différents articles, le recyclage et la mise en vente de pinces-notes récupérées. L’organisme est toujours à la recherche de nouvelles opportunités d’affaires afin d’élargir et de diversifier les formations, de même que les sources de revenus.

Il est possible de joindre Ateliers Mon-Choix par téléphone au 418-308-1088, ou via; ateliersmon-choix@videotron.ca